A1, BAU Morges-Ecublens - utilisation temporaire de la bande d’arrêt d’urgence comme 3e voie de circulation

Réalisation et extension des équipements BSA. Le but du projet était de remédier à la problématique de sous-capacité des voies de circulation entre Morges-Est et l'échangeur d'Ecublens. Le principe retenu par l'OFROU est la solution de l'utilisation temporaire de la bande d'arrêt d'urgence (BAU), comme voie de circulation entre le km 59.900 et le km 64.050. Cette solution consiste à ouvrir la BAU à la circulation durant les heures les plus chargées de la journée afin d'offrir à l'usager trois voies de circulation et, de ce fait, améliorer la fluidité et la sécurité du trafic sur l'autoroute. Réalisation de 6 places d'arrêt d'urgence.

Données principales

  • Longueur: 6.3 km sous trafic

Maître d'ouvrage

OFROU – Office fédéral des routes, Filiale F1 Estavayer-le-Lac

Ingénieurs du projet

IM Maggia Engineering SA, (Bureau pilote)

Période

2008–2010

Coûts de construction

CHF 29 Mio. ca.; CHF 7.6 Mio. (BSA)

Prestations

Les prestations ont été fournies dans le cadre d'un groupement multidisciplinaire (T/U, K, BSA). Les exigences de l'OFROU et du manuel technique BSA ont été respectées.

  • Signalisation – Pilotage, signalisation fixe et variable, panneaux à messages variables
  • Système de mesure du trafic et de détection automatique de bouchons
  • Equipements de vidéo surveillance avec phares infrarouges
  • Téléphone des routes nationales
  • Alimentation électrique (bus d’énergie et raccordement au réseau de distribution, mesures NIBT)
  • Câblage à fibre optique
  • Extension du réseau de communication
  • Intégration au système de gestion existant (SGE), equipements auxiliaires
  • Equipements pour la détection et la signalisation de bouchons dans les zones d’approche de chantier, avec calcul des temps de trajet (communication GPRS, alimentation photovoltaïque)